Historique

L'Institution Saint-Michel, tel était son nom à l'origine, fut créée à l'initiative de deux laïcs de Verviers. Ce sont, en effet, Madame Simonis et la Vicomtesse de Biolley qui prirent l'initiative d'inviter la congrégation des Frères des Ecoles Chrétiennes à venir s'installer dans la cité lainière. Ces dames, issues de grandes familles d'industriels, étaient soucieuses de la situation des enfants d'ouvriers, livrés à eux-mêmes. Soutenues par l'abbé NEVEN, curé à Verviers, elles purent accueillir, le 30 mai 1831, les trois premiers Frères.

Mais pourquoi faire appel aux Frères des Ecoles Chrétiennes ? 
Cette Congrégation, fondée par Saint Jean-Baptiste de la Salle en 1679, se caractérise par la création d'écoles primaires gratuites, afin de ne pas marginaliser les plus humbles ni laisser l'argent interférer dans la relation éducative : signe évangélique de l'amour préférentiel des pauvres et compréhension des besoins de la société industrielle naissante.

Les premières classes des Frères sont situées rue de la Paroisse. Le succès est immédiat et les classes vite surpeuplées. De nouvelles classes s'ouvrent alors rue Coronmeuse et rue Saucy. Une vaste propriété, située rue des Grandes Rames, est mise à la disposition des Frères, ces derniers y ayant leur logement. Puis les classes de la rue Saucy sont transférées rue du Marteau. En 1840, six classes spacieuses sont construites rue Saint-Remacle. En 1852, les écoles de la rue du Marteau et de la rue Coronmeuse sont fermées. Deux nouvelles classes s'installent rue Saint-Remacle et une nouvelle école est ouverte rue de Hodimont. En 1867, deux classes sont ouvertes à Saint-Joseph.

Cependant,  les Frères sont à l'étroit dans le logement de la rue des Grandes Rames et, en 1872, la Commission des Ecoles Chrétiennes fait l'acquisition d'une vaste propriété située entre les rues du Collège et du Gymnase. Cette propriété, qui appartenait aux soeurs Pirard et qui abritait une ancienne fabrique ainsi que les logements des ouvriers, comprend une maison d'habitation, une cour - bordée à gauche et à droite de deux vastes bâtiments - et un grand jardin. Mais ce n'est qu'en 1877, après de nombreux aménagements, dont la construction d'un  nouveau bâtiment en fond de cour, que les Frères purent s'installer dans  ces nouveaux locaux.

En 1896, l'Institution Saint-Michel compte 22 Frères et six laïcs pour assurer l'enseignement des 952 élèves fréquentant les 23 classes réparties en 4 écoles dans les divers quartiers de Verviers (Saint-Remacle, Saint-Joseph, Saint-Lambert et Saint-Michel). Des agrandissements sont alors envisagés et en 1897, un bâtiment est inauguré le long de l'actuelle rue du Gymnase : le bloc G, au fond de la cour, avec des classes au rez-de-chaussée, les chambres des Frères au premier étage et au second, une salle des fêtes.

Sous la direction du Frère Michel et la sous-direction du Frère Casimir, l'école se modernise et, en 1914, on construit un nouveau bâtiment à deux niveaux, le bloc F. Une construction, aujourd'hui disparue, est édifiée en face du bloc F pour accueillir la communauté des Frères. Il ne reste alors plus rien des maisons primitives.

En 1921, la première fête de gymnastique rassemble, dans la cour, élèves et parents. Il faut attendre 1928 pour qu'une salle de gymnastique soit aménagée. Elle occupe alors l'emplacement actuel de la piscine et du petit gymnase.

En 1934, on compte 25 Frères à l'Institut.

Août 1939, la seconde guerre éclate. Saint-Michel accueille la population... dans ses abris. En effet, les sous-sols sont transformés en abris collectifs pour 1000 personnes. Pendant quinze jours, les caves sont pleines, les forts de Battice et de Tancrémont bombardant les routes venant d'Allemagne. Heureusement, l'école est épargnée et, le 20 mai, les élèves retrouvent leurs bancs, avec de nouveaux professeurs, la majorité des Frères étant appelés sous les drapeaux.
Septembre 1944, le 327th Fighter Control Squadron de l'armée américaine occupe l'école, qui, cependant, reste ouverte, les soldats logeant dans les sous-sols. 

Après la guerre, la communauté ne compte plus que 19 Frères. Quatre laïcs font leur entrée à l'Institut.

La voie est tracée pour l'avenir.

En 1952, deux étages supplémentaires sont construits sur le bâtiment F. Une piscine et un petit gymnase sont également construits au rez-de-chaussée de ce même bâtiment, en lieu et place de la salle de gymnastique.

Jusqu'en 1962, les transformations se succèdent : l'ancien bâtiment des Frères est détruit et fait place au bloc N occupé aujourd'hui par les classes du primaire ; l'entrée de l'Institut est réalisée, avec son porche actuel, et les laboratoires de chimie et de physique prennent possession du bloc A. Dans les années qui suivent, les Frères abandonnent le deuxième étage du bloc F et émigrent au troisième, faisant ainsi place à de nouvelles classes.

En 1980, l'Institut Saint-Michel entre dans l'Enseignement Rénové.

En 1982, l'Institut se scinde en un Degré d'Observation Autonome et deux degrés d'enseignement général et technique. De nouveaux coups de pioche sont donnés : l'ancien cinéma Pathé fait place au hall des sports.

Le 8 mars 1991, l'Institut inaugure de nouvelles constructions (une salle polyvalente, des classes pour le fondamental et le DOA, une salle de gymnastique pour le fondamental, des bureaux pour la direction et l’administration, une cour de récréation) qui s'étendent de la rue du Gymnase à la place du Martyr.

En avril 2001, l’Institut décide la fermeture de la piscine. Quelques mois plus tard, une asbl voit le jour. « Le Tremplin » rassemble principalement des anciens et des professeurs. Tous ensemble, ils décident de rénover la piscine.

En septembre 2004, l'Institut inaugure une section "football-études" pour combiner études secondaires et formation sportive intégrée. 

En octobre 2004, la piscine, entièrement remise à neuf, est réouverte.

En 2009, tous les châssis sont remplacés pour donner un coup de jeune aux bâtiments et réaliser des économies de chauffage.

En septembre 2010, l'Institut qui a toujours attaché beaucoup d'importance à l'étude des langues, ouvre une section "immersion en anglais".

 

Un historique détaillé (et parfois anecdotique!) pourra satisfaire les plus curieux:

Historique détaillé de 1831 à 1964

Historique détaillé de 1965 à 1994

Historique détaillé de 1995 à 2010

Historique détaillé de 2011 à 2016  

Quelques photos :  

Si vous n'êtes pas familiarisé avec notre site, cliquez sur la première photo,  et ensuite appuyez sur la touche  →   de votre clavier pour feuilleter l'album. 

Contactez-nous !
Dernières nouvelles

11 octobre 2017 – Bâtir demain avec  nos différences.  Un projet ambitieux mais réussi!

28 septembre 2017 - Journée "rencontre - convivialité" pour les élèves de 1re secondaire.

28 septembre 2017 – La section foot se distingue au tournoi de la province de Liège.