5 octobre 2019 - Connaissez-vous ce jeune ancien, Adin Gojak, arbitre de basket?

Dans le journal "L'Avenir" de ce vendredi 4 octobre, grâce à des commentaires de Thomas Bastin, nous avons la chance de retrouver un de nos anciens élèves, Adin Gojak (6e transition 2018), le plus jeune arbitre belge de basket en divisions nationales. Il n'a que 19 ans.

Ancien joueur de SFX Saint-Michel, il a commencé à prendre le sifflet qu'il n'avait pas 14 ans et il a gravi très vite les échelons. A 17 ans, il arrive déjà en première provinciale. "Si je suis monté trop vite? Non, je ne le pense pas. Comme je le répète: si tu es bien conseillé et que tu te remets en question tout le temps, ça peut aller très vite."

Et voilà que depuis le début du championnat, Adin milite en TDM (c'est-à-dire dans les divisions 2 et 3 nationales), ce qui fait de lui le plus jeune arbitre belge de basket en divisions nationales. Le 29 septembre, il arbitrait à Pepinster son tout premier match en D1 femmes.

"L'arbitrage, c'est ma priorité. C'est certain que ma passion prend beaucoup de place dans ma vie. D'ailleurs, depuis que j'ai commencé, j'essaye de ne louper aucun week-end."

Lorsqu'il était en provinciales, c'est son papa qui filmait presque toutes les rencontres. Mais maintenant c'est devenu plus facile. "En nationales, les équipes filment déjà les matchs. Je m'arrange donc avec les clubs pour avoir les images. Selon moi, c'est une des meilleures façons pour progresser. Grâce aux vidéos, on peut facilement voir nos erreurs et se remettre en question."

BRAVO, Adin, pour ce parcours assez extraordinaire... et bonne continuation!

(d'après un article de Thomas Bastin, avec la photo d'Adin arbitre - ci-dessus - dans le journal "L'Avenir") 

La classe de rhéto d'Adin à Saint-Michel :

 

 

 

 

                                 Au début de son secondaire à St-Michel,
                                 Adin était déjà un élève actif et consciencieux.

 

 

 

 

 

 

Quelques jours avant cet article, ce même journal avait justement consacré une page entière à une de nos anciennes élèves, Frédérique Gilet (6e Rénové 1992), consultante à l'allaitement à la clinique Sainte Elisabeth de Heusy.

"Le lait maternel est irremplaçable.", déclare Frédérique. "Il y a des choses que les préparations commerciales ne savent pas du tout retrouver."

"Nous voulions marquer le coup lors de cette Semaine mondiale de l'allaitement parce qu'il est important pour nous. On n'oblige pas les mamans, on respecte leurs choix et on est là pour les écouter. Pour celles qui veulent se lancer, on essaie de leur faire franchir les difficultés du démarrage, le temps qu'elles soient en confiance. Une fois ces difficultés dépassées, elles sont heureuses de vivre cela avec leur bébé."

Il est intéressant de savoir que l'on peut bénéficier d'une consultation postnatale individuelle en allaitement maternel, ou rencontrer la consultante (photo du journal "L'Avenir" ci-contre), que vous soyez future maman, maman allaitante ou parents d'un bébé hospitalisé au service néonatal.
Infos et prise de rendez-vous au 087 21 31 60.

Merci, Frédérique, pour ton sourire et ta disponibilité !

(d'après un article de Justine Pons dans le journal "L'Avenir" du 1er octobre 2019)

Contactez-nous !
Dernières nouvelles

16 octobre 2019 - Suite du beau parcours au Koweit d'Astrid (4D) et bon anniversaire!

5 octobre 2019 - Connaissez-vous ce jeune ancien, Adin Gojak, arbitre de basket?

28-29 septembre 2019 - Relais pour la Vie: "Saint-Mich" était de nouveau sur la brèche .